• Produits
  • Catalogues
  • News & Trends
  • Salons

DSS - 1 Pages

  1. P. 1

Extraits du catalogue

naviguer sur foils c'est plus fun Plus léger et plus rapide - avec le Système de Stabilité Dynamique (DSS) *Racine cubique de D (déplacement en m3/L (longueur en m)* 1 000 = CD (valeur non dimensionnelle) Poussée hydrodynamique Comment fonctionne le système DSS Alors que les bateaux traditionnels sont alourdis et redressés par le déplacement au vent de l'équipage au rappel, du lest, d'une quille pivotante ou d'un ballast liquide, le système DSS inverse ce principe. Le système soulève le bateau sous le vent et ainsi le redresse. Pour obtenir ce résultat, un hydrofoil similaire à une aile d'avion s'étend hors du bordé, sous le vent de la coque au niveau de la ligne de flottaison. Dès que le bateau se déplace, les filets d'eau s'écoulent au-dessus et en dessous du profil, créant ainsi une hypersustentation hydrodynamique et un couple de redressement. Au virement de bord ou à l'empannage, le foil glisse vers le nouveau bord sous le vent dans une sorte de puits de dérive transversal, créant ainsi en quelques secondes une poussée verticale suffisante pour éliminer la gîte sur le nouveau bord. Les voiliers DSS sont toujours supérieurs aux voiliers traditionnels de taille comparable. Avec un lest moins lourd, ils sont plus légers tout en offrant une stabilité supérieure. Au près serré cette supériorité est moins spectaculaire qu'aux autres allures en raison des lois de la physique. En conditions optimales, un bateau DSS maîtrise les sautes de vents presque deux fois plus vite que les voiliers traditionnels comparables. Fruit d'une recherche approfondie, le système DSS a été testé et breveté. Son inventeur et concepteur est l'architecte naval britannique Hugh Welbourn également expert dans le domaine hydrofoils. Planning sur voiliers sportifs Type de bateau Long ueur Virement de bord Une coque étroite est prédestinée aux virements de bord. Avec des vents de 8 nœuds le Q28 navigue au près serré (AVV 40°/AVA 21,2°) à un bon 7 nœuds. 7,5 nœuds avec AVV 45°/et AVA 23°. Le poids de l'équipage au rappel est suffisant pour que le bateau navigue à plat. La dérive est minimale et le gain au vent (VMG) est particulièrement élevé. Le foil est utilisé par vent plus frais. L'hypersustentation qu'il crée au virement de bord (200 kg environ) est significative mais insuffisante en elle-même pour éliminer tous les problèmes de stabilité. Comme c'est souvent le cas avec les voiliers sportifs, le rappel est nécessaire. En raison de son rapport de lest plus élevé, le Q30 est plus stable que le Q28. Moins de mouvements du bateau : Le foil est également utile lors du virement de bord, car, en plus de créer un couple de redressement, il calme l'ensemble du système. Les propriétés hydrodynamiques et aérodynamiques sont renforcées, le bateau conserve un cap rectiligne et la barre est plus efficace à des angles plus faibles. Planning au près serré : Avec une légère abattée avec un vent de 12 nœuds (AVV 52°/AVA 27,6°), par exemple, la vitesse du bateau dépasse 9 nœuds et le foil augmente instantanément le phénomène d'hypersustentation. Le bateau se soulève intégralement et commence à planer. Que ce phénomène puisse être qualifié de "virement", est une affaire d'opinion, par opposition au plaisir que vous prenez. Celui-ci est absolu. *La poussée verticale produite par le foil augmente selon le carré de la vitesse du bateau. Les voiliers sportifs DSS QUANTBOATS sont révolutionnaires : Ils sont très légers pour leur longueur et le foil prévient les problèmes de stabilité même au près serré malgré l'étroitesse de la carène. La totalité de la puissance de la voilure sert à la propulsion. Ils profitent également d'un vent apparent plus fort créé par la vitesse du bateau, comme les multicoques. Les bateaux QUANT commencent donc à planer très rapidement : Le Q28 et le Q30 peuvent atteindre des vitesses de 16 à 17 nœuds avec à peine 10 à 12 nœuds de vent, selon le choix de la voilure et le type de houle. L'explication est simple Quand un Q28 navigue à 10 nœuds ou plus, le foil développe une poussée verticale d'environ 500 kg*. Ce phénomène produit non seulement un extraordinaire couple de redressement mais de plus soulève partiellement la totalité du bateau au-dessus de l'eau. Les voiles propulsent alors un bateau qui, physiquement parlant, ne pèse plus que 400 kg (= poids total diminué de la poussée verticale). Le foil permet de conserver un cap constant et d'atteindre une vitesse moyenne totalement inimaginable jusqu'alors, compte tenu de la longueur HT de 8,50 m. Valeurs collectées via Internet, poids en kg, longueur en m, d/m = déplacement/m en kg, chiffre de déplacement CD = valeur non dimensionnelle qui établit une corrélation entre la longueur et le déplacement (bateau + équipage) et fournit une information pertinente sur la capacité de survitesse (planning) du bateau. Le tableau montre les différences de potentiel de planning sur la base du chiffre de déplacement CD*, une valeur non-dimensionnelle qui met en corrélation la longueur et le déplacement (bateau + équipage). Plus la valeur est faible, moins la force du vent à laquelle le planning peut démarrer est élevée. Par exemple : Le Melges 20 se hisse au troisième rang du classement des meilleurs bateaux si on prend en compte le déplacement par mètre de LHT. Par contre, en observant la colonne CD, il finit à l'antépénultième place de la sélection. Conclusion : Le bateau est trop lourd pour passer rapidement au planning. La capacité de planer par vent instable fait partie des demandes les plus fréquentes des plaisanciers sportifs. Plus le bateau plane rapidement, plus la vitesse atteinte est élevée, meilleur est le résultat. C'est un souhait plus que compréhensible. Le potentiel de plaisir de ces bateaux est particulièrement élevé, de même que le facteur d'aventure, et pas seulement en régate. *AVV = Angle du Vent Vrai, AVA = Angle du Vent Apparent L'AVENIR DE LA VOILE SUR LA BASE DU SYSTÈME DSS Max Schmid Alpenquai 13, CH-6005 Lucerne Mobile +41 (0)79 340 44 22 info@quant-boats.com www.quant-boats.com Michael Aeppli General-Wille-Str. 144, CH-8706 Meilen Mobile +41 (0)79 623 77 03 info@quant-boats.com www.quant-boats.com QUANTBOATS : L'objectif de la nouvelle société de Max Schmid et Michael Aeppli est le développement et la construction de bateaux pour plans d'eau intérieurs à l'aide de la technologie DSS, un objectif qui a pour ambition de fournir aux marins expérimentés, passionnés de vitesse, un nouveau style de navigation plus intense et plus dynamique. Ces bateaux exceptionnels sont développés en étroite collaboration avec l'équipe de Hugh Welbourn (dynamicstabilitysystems.com). Le chantier naval tous services Bucher & Schmid, implanté à Lucerne e

 Ouvrir le catalogue en page 1

Tous les catalogues et brochures Quant Boats

  1. Q30

    2 Pages

    Fr